L’administration 4.0, une révolution tranquille ou une disruption discrète ?


Le colloque administration 4.0 de ce mardi 8 octobre a été un réel succès avec plus de 160 participants et une très forte convergence des experts : la deuxième vague de digitalisation sera plus visible, elle offrira surtout d’énormes potentiels aux équipes des services publics mais rien ne se fera tout seul.

On retiendra sans doute les grandes lignes suivantes :

  • Les évolutions numériques ne font que commencer

  • On aura d'ici cinq ans réellement plus de services en ligne pour les citoyens

  • La 5G en mobile et le WIFI6 rendront les services et de supports vidéo beaucoup plus attractifs

  • Des portails de service de plus en plus intégrés rendront des services plus riches (de type Mypension.be)

  • L’émergence de super-DSI obligera les acteurs informatiques à se repositionner

  • Une jeune génération remplacera massivement les agents partant à la retraite d’ici 2025

  • On aura des difficultés réelles à recruter un grand nombre de profils experts

  • Des modes de travail un peu plus mobiles, seront surtout beaucoup plus centrés sur l’aide en ligne, l'analyse et la cobotisation (dialogue avec le digital)

  • Des lieux et des locaux de travail s’organiseront différemment, l'évolution sera lente mais importante

  • Les services publics échangeront plus de données, ils anticiperont beaucoup plus les besoins des citoyens grâce à l'analyse de données (data-analyse)

  • Les services publics devront casser les murs, les silos et les prés carrés : ils auront besoin de travailler beaucoup plus ensemble, en transversal, en mutualisation de moyens

  • La responsabilité sociale et environnementale des services publics sera plus forte et plus urgente

  • Les managers analyseront plus directement les impacts et les leviers efficaces de leurs activités

Télécharger la documentation du colloque en ligne

Voir les formations et ateliers pour aller plus loin

#Administration